La double distillation

La totalité de la production du domaine est distillée sur place de novembre à mars dans un alambic en cuivre dit "charentais", correspondant aux critères requis par le cahier des charges de l'AOC Cognac. Celui-ci se trouve dans la distillerie attenante au corps de logis.


Contrairement à l'élaboration de la très grande majorité des Brandys, les vins destinés à produire du Cognac doivent faire l'objet d'une distillation dite en "double discontinu". La première chauffe donne le brouillis.
Ce dernier sera à nouveau distillé dans un deuxième temps, la « bonne chauffe » pour obtenir l’eau de vie, qui ne prendra le nom de Cognac qu'après l'ultime étape du vieillissement...

En savoir plus...
alambic charentais distillation